Le Mariage

Publié le par Alliance

  La Loi du Mariage est pour tous

 

Nous avons donc établi dans les articles précédents que :

  • Le Mariage est une Institution de Dieu.
  • C’est Lui et Lui-Seul qui en est l’Initiateur.
  • Il fonde et établit l’union et l’unité d’un couple sur les vœux que l’homme et la femme prononcent le jour de leur mariage.
  • Dieu déclare et atteste que la durée de cette union est pour la vie (Jusqu’à ce que la mort nous sépare…).
  • Dieu a initié et institué la Loi du Mariage dans le jardin d’Eden et, par voie de conséquence, son application est universelle et s’étend sur toute la descendance d’Adam et d’Ève.
  • D’après les Écritures,nous avons démontré que, dans un couple,
    le devenir “Une Seule Chair” est un Acte surnaturel de Dieu, dans le sens où de deux êtres indépendants Il en fait ” UN SEUL “. Ce miracle a lieu quand deux personnes (un homme et une femme) se mettent ensemble et pour la première fois, lorsque chacun consent, promet, fait alliance, s’engage ou prête serment à l’autre.

Introduisons maintenant ces Vérités dans une définition du Mariage !

Cette définition est une compilation de beaucoup d’autres en essayant d’intégrer ce qui a été déjà dit là-dessus.
 
 Le Mariage est

(A) une Loi d’Application universelle et d’Origine Divine.
(B)  Par cette Loi, un homme et une femme 
(D)  sont unis surnaturellement par Dieu, 
(C)  le jour où ils s’engagent mutuellement 
(E)  à vivre ensemble dans l’amour et de façon permanente,
(F)  pour construire et maintenir un foyer et une famille. 


 

A. « Le Mariage est une Loi d’Application Universelle et d’Origine Divine… »

 

 

 

 

Cela signifie que Dieu est l’Auteur de la Loi sur le Mariage et que Ses Ordonnances, établies dans les Écritures, ont une portée universelle et s’appliquent à tous les descendants d’Adam et d’Ève.
Tous sont donc ainsi soumis à ces ordonnances et seront jugés par elles.
 

B. « Par cette Loi, un homme et une femme… »

Comme l’application de la Loi sur le Mariage est universelle, nous ne pouvons pas dire que cela s’applique seulement aux Chrétiens, aux Juifs ou à d’autres hommes et femmes religieux. Non, la portée de cette Loi est universelle et donc, chaque homme et chaque femme se trouve concerné par cette Loi.

Ainsi la définition dit : " un homme et une femme ". Cela, donc, ne peut être appliqué à un homme et un homme, ou à une femme et une femme. De telles relations sont condamnées et aussi interdites dans les Écritures.

 

Voir Genèse 13, 13 ; Deutéronome 23, 17-18 ; Romains 1, 16-32


 

C. « …s’engagent mutuellement… »

C’est le consentement libre et mutuel de se donner l’un à l’autre qui constitue l’unité du couple (être un et non plus deux), cette union en un, ou " Une Seule Chair ", étant l’Acte de Dieu.

 

Maintenant elle est ta compagne, et la femme de ton Alliance
[fondée sur les vœux de mariage]

Malachie 2, 14


 

D. « Ils sont unis surnaturellement par Dieu… »

Seul Dieu a la Capacité de les unir pour qu’ils deviennent " Une Seule Chair ".

Seule cette Union - « être une seule chair » - telle qu’elle est décrite dans la Parole de Dieu, est pour la vie.

 

 

 

 

 

E. « …à vivre ensemble dans l’amour et de façon permanente… »

Très souvent les gens confient :

« Je n’ai pas compris les paroles que j’ai dites lors de la cérémonie ! »

Si les paroles de votre cérémonies étaient si difficiles à comprendre, oubliez pour un instant les vœux que vous avez formulés et répondez à ces questions. Quand vous avez été d’accord d’épouser votre partenaire :

 
 

+ Combien d’années pensiez-vous vivre avec lui ou avec elle ?
+ Combien de temps pensiez-vous que les mariages devraient durer ?
+ Vous attendiez-vous à aller chaque année au bureau d’état civil pour vérifier la date d’expiration de votre document ?
+ Avez-vous informé préalablement votre partenaire que c’était une chose temporaire ?
+ Quand il vous a été demandé « si vous vous engagiez à être fidèle tant que vous vivriez » avez-vous répondu « Oui !» ?
Si cela est ainsi, vous êtes responsable devant Dieu !

Jésus dit :

 

Que votre oui soit oui et votre non, non !
Tout ce qui est en plus vient du diable.

Matthieu 5, 37


 
Les gens, par nature, aujourd’hui, brisent les alliances et les trêves ; cependant, si vous les questionnez avec soin, il apparaît qu’ils connaissent le lien permanent du Mariage.

La partie de la définition qui dit « dans l’amour » n’est pas basée sur l’émotion mais sur un acte de volonté. Il/elle choisit ou décide d’aimer et se construit ensuite une image mentale qui justifie sa décision.

C’est la raison pour laquelle Dieu dit aux chrétiens d’aimer à trois niveaux :

 
+ Aimer leurs époux/épouses
+ Aimer leurs voisins
+ Aimer leurs ennemis…

 

Ce n’est pas parce qu’ils y ont droit, mais parce que, Lui, Dieu l’ordonne !

 

Nous savons que c’est dans la Nature de Dieu de nous aimer ; Dieu est Amour ! Il choisit de nous aimer, de la même façon que les maris et les épouses doivent s’aimer mutuellement, indépendamment de leur comportement.

 

 « pour construire et maintenir un foyer et une famille »

 C’est la Volonté de Dieu pour un couple qu’il construise son propre nid !

 

L’homme quittera son père et sa mère et sera uni à sa femme.
Genèse 2, 24


 
Il n’est jamais normal que deux familles vivent ensemble sous le même toit pendant une longue période. C’est parfois nécessaire, mais loin d’être l’idéal.

 

Il faut du respect mutuel pour construire un foyer, et la reconnaissance des rôles propres des autorités. Maintenir un foyer demande de la maturité, de la responsabilité et une volonté d’adaptation.

Je crois que vous trouverez cette définition du Mariage tout à fait en accord avec la Parole de Dieu.

 

À suivre...
Pour l'approfondissement de ces notions !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article