La Loi du Mariage est pour tous

Publié le

 

  • Dieu a créé le Mariage en tant qu'Institution Divine.
  • Il a établi les Règles pour unir un homme et une femme en " Une Seule Chair " par leurs vœux.
  • Il a déclaré clairement que la durée de cette Union est pour la vie.

 

À qui s'appliquent ces Lois du mariage ?

Aujourd'hui il y a des gens qui enseignent que les Lois du Mariage bibliques s'appliquent exclusivement aux chrétiens, et encore seulement dans certaines circonstances !

Dieu ne reconnaitrait même pas le Mariage d'un incroyant, son divorce ou la famille qui en serait issue  ?! Une personne viendrait à la Foi et ce serait comme si tout ce qui précède dans sa vie deviendrait inexistant ??

Essayez de dire cela à vos nombreux amis mariés non-sauvés, qui ont persévéré pour que leur mariage fonctionne, alors que ceux qui autour d'eux se proclament chrétiens ont jeté l'éponge et divorcé...
Dîtes que c'est inutile et dépourvu de sens, que Dieu ne les tient pas pour responsables des Vœux qu'ils ont prononcés lorsqu'ils se sont mariés... Certains attendent aujourd'hui avec impatience un tel " enseignement "  !
Mais Dieu ne dit pas cela !
Ne soyons pas trompés dans ce domaine !
Il n'y a pas l'ombre d'une preuve scripturaire pour étayer cette théorie et nous ne devons pas l'oublier !
 

 
Les Lois du Mariage ont été établies dans le Jardin d'Éden

 

C'était avant la Chute, avant la Loi, et avant la Pentecôte.

Ces lois du mariage
sont universelles
et s'appliquent à
tous les descendants physiques d'Adam et Ève.
Si vous descendez de quelqu'un d'autre, vous en êtes exempté... Dieu a établi les Lois du Mariage pour une application universelle, et Il ne les a jamais abrogées.

Dans l'Ancien Testament, l'Humanité s'est éloignée de la Norme que Dieu avait fixée. Mais pour le moment, sachez que les Lois du Mariage s'appliquent à tous et les lient : croyants ou incroyants, hommes ou femmes, religieux ou non-religieux et même sacrilèges - tous les descendants physiques d'Adam et Ève.

A. Caïn

B. Lémec

C. Abraham, Sarah et Abimélec

D. Joseph et la femme de Potiphar

E. Achab

F. Les accusateurs de Daniel

G. Jean-Baptiste avec Hérode et Hérodias

H. Pilate

I. Les contemporains de Noé

 

A. Caïn

Regardez Caïn, le fils d'Adam et Ève :

Son sacrifice ne fut pas agréé par Dieu, mais celui de son frère le fut. Dans le feu de la colère et de la jalousie, il tua son frère. Ses descendants, qui ont été jugés mauvais, furent détruits lors du déluge.

... Caïn sortit de devant l'Éternel ;
(est-ce que cela vous semble l'acte d'un croyant ?)
et il habita dans le pays de Nod, à l'orient d'Eden.
Et Caïn connut sa femme, et enfanta Hénoc...

Genèse 4,16-17

Dieu a reconnu ce Mariage, puisque la Bible parle de la femme de Caïn.

B. Lémec

Le verset 19 de ce même chapitre de la Genèse parle de Lémec :

Lémec était l'arrière-arrière-arrière-petit-fils de Caïn, qui commit la polygamie :

Lémec prit deux femmes...
Genèse 4,19

C. Abraham, Sarah et Abimélec

Dans la Genèse encore, au chapitre 20, on trouve l'histoire d'Abraham et Sarah séjournant à Guérar Abimélec, le Philistin, roi de Guérar, et descendant de Cham - le fils de Noé qui fut maudit après le déluge pour avoir découvert la nudité de son père - prit Sarah dans son propre harem. Il pensait que c'était convenable, puisqu'Abraham lui avait dit qu'elle était sa soeur.

Dieu intervint.

Au verset 3 il avertit le païen incroyant philistin, Abimélec, de ne pas toucher Sarah, ou il serait " un homme mort ". Dieu dit à Abimélec la vérité concernant Abraham et Sarah, et Abimélec obéit promptement. Abimélec fit des remontrances à Abraham, lui rendit sa femme, et lui offrit de nombreux présents. Alors Abraham pria pour Abimélec.

Le chapitre 20 de la Genèse nous dit que Dieu est très " conscient " des Mariages des incroyants :

...Dieu guérit Abimélec, et sa femme et ses servantes,
et elles eurent des enfants :
car l'Éternel avait entièrement fermé toute matrice de la maison d'Abimélec...

Genèse 20, 17-18
Dieu reconnaît les Mariages des incroyants et leur descendance. Il ferma toute matrice en avertissement, et Il ouvrit toute matrice dans l'obéissance.

Les Lois du Mariage sont universelles ; elles ne s'appliquent pas seulement aux croyants.

 

D. Joseph et la femme de Potiphar

Dans la Genèse, au chapitre 39, l'histoire de Joseph et la femme de Potiphar en Égypte : Potiphar était égyptien, officier du Pharaon, chef des gardes. Il acheta Joseph comme esclave. Quand il vit que tout ce que Joseph faisait prospérait, il l'établit sur sa maison et tout ce qu'il possédait. Joseph avait la charge de toute la maison de Potiphar. Il dirigeait tous les détails de ses affaires et de ses intérêts domestiques. Tout ce dont Potiphar avait à se soucier, c'était sa nourriture. Voilà un croyant dans la maison d'un incroyant !

Potiphar, un Égyptien, ne peut certes pas être considéré comme un Juif, ou un croyant en l'Éternel. C'était simplement un homme d'affaires avisé, qui sut reconnaître les capacités de Joseph.

Au chapitre 39 de la Genèse, Joseph croyait que Dieu reconnaissait le Mariage d'un incroyant.  Le verset 7 dit que la femme de Potiphar fit des propositions à Joseph sous son propre toit, mais Joseph refusa fermement. Au verset 9, il donna deux raisons à son refus :

...tu es sa femme...
Genèse 39, 9
Comment ferais-je ce grand mal, et pécherais-je contre Dieu ?
Genèse 39,9

On purrait paraphraser ainsi ce que Joseph affirmait ici :

" Je connais les lois de Dieu. Je sais que Ses Lois du Mariage s'appliquent universellement à tous les descendants d'Adam et Ève. Même si je ne suis pas marié, je sais que toi et Potiphar vous êtes promis l'un à l'autre à un moment donné. Je sais que lorsque vous vous êtes promis, mon Dieu a surnaturellement fait de toi et Potiphar " Une Seule Chair ". Oh tu ne l'as peut-être pas senti lorsque c'est arrivé, mais sur l'Autorité de mon Dieu, cela s'est bien passé !
Maintenant mon Dieu dit que violer ton union avec Potiphar serait violer Ses Lois universelles du Mariage . Je ne peux tout simplement pas faire cela, peu importe ce qu'il m'en coûtera. "

Alors Joseph s'enfuit, et quand Potiphar rentra chez lui, sa femme accusa Joseph d'être l'agresseur. Le coût fut la prison, car la femme de Potiphar ne supporta pas d'être repoussée.

Grâce à Dieu, Joseph comprenait les Lois du Mariage de Dieu, et, bien qu'il souffrît temporairement pour son obéissance, Dieu l'éleva et l'honora.

 

E. Achab

L'histoire du mauvais roi Achab, et de sa femme en 1 Rois 16 : Achab était un homme sans Dieu qui 

...fit ce qui est mauvais aux Yeux de l'Éternel,
plus que tous ceux qui avaient été avant lui.

1 Rois 16, 30

Cependant le verset 31 dit que Dieu reconnut son Mariage :

Et il arriva que... il prit pour femme Jézabel...
et alla et servit Baal, et se prosterna devant lui.
...Et Achab fit plus que tous les rois d'Israël qui avaient été avant lui,
pour provoquer la colère de l'Éternel, le Dieu d'Israël.

1 Rois 16, 31, 33
Dieu unit une et une femme dans chaque Mariage - croyants ou incroyants. Dieu approuve " l'union " dans tous les Mariages ; Dieu unit tous les couples qui échangent des Vœux, se promettent l'un à l'autre. La Bible dit que Dieu fait d'eux " Une Seule Chair " quand Il entend leurs Vœux prononcés.

Depuis Sa Position sur Son Trône de Justice, Il regarde ce couple, Il les voit, dès ce moment-là, comme Un - plus jamais deux ou séparés.

Ceci, comme l'expérience de la Nouvelle Naissance, se passe dans le Royaume Spirituel et ne peut être compris qu'avec un discernement spirituel. Dieu a dit dans Sa Parole que si

- je me repens de mes péchés
- je crois que Jésus-Christ est mort pour mes péchés,
- et j'invite Christ dans ma vie en tant que Seigneur et Maître,
je suis sauvé !

Il dit que quand cela arrive :
je suis soudain en Christ et Christ est en moi.

Il ajoute que :
je suis assis dans les Lieux Célestes dans le Christ Jésus.

Quand le Père me voit, Il me voit
revêtu de la Justice de Christ.

Même si nous ne pouvons pas expliquer ces Choses dans le naturel, Elles sont cependant très réelles, et nous devons les accepter par la Foi, parce que la Parole de Dieu le dit.

De la même façon, bien que l'on ne puisse pas l'expliquer, la Parole de Dieu enseigne que toute personne qui entre en Alliance avec une autre dans une relation hétérosexuelle - chacun pour la première fois - et qui est un descendant d'Adam et Ève, se place sous les Lois du Mariage. Ils deviennent " Une Seule Chair " à Ses Yeux.

 

F. Les accusateurs de Daniel

Dans le chapitre 6 de Daniel, la Parole nous parle de Daniel jeté dans la fosse aux lions.

Les magiciens piégèrent le roi des Mèdes et des Perses afin qu'il passe un Édit rendant illégal le fait de prier et se prosterner devant tout autre  que le roi. Toute personne violant cet édit devait être jetée dans la fosse aux lions. Les magiciens savaient que Daniel était un homme pieux et irréprochable à tous égards dans sa relation avec son Dieu : il priait  et se prosternait trois fois par jour. Ce serait un bon moyen pour se débarrasser de Daniel qu'ils méprisaient !

Daniel passa une nuit dans la fosse aux lions, dont les gueules avaient été fermées par Dieu. Au matin, le roi le fit sortir de la fosse  et reconnut que le " Dieu de Daniel  "l'avait préservé. Le roi comprit aussi le complot et l'objectif des accusateurs de Daniel. Alors

... le roi donna des ordres,
et on amena ces hommes qui avaient accusé Daniel,
et on les jeta dans la fosse aux lions, eux, leurs enfants et leurs femmes.

Daniel 6, 24
Si Dieu ne reconnaît pas le Mariage des incroyants, pourquoi la Parole dit-elle " leurs femmes " au lieu de  leurs compagnes  ?

 

G. Hérode 

En Matthieu 14,1-4 nous trouvons l'histoire de Jean-Baptiste face à Hérode et Hérodias : Hérode, à moitié iduméen et à moitié samaritain, était un despote païen immoral et buveur. Il avait cru bon de voler la femme de son frère Philippe, Hérodias. Jean-Baptiste affronta Hérode et Hérodias sur ce sujet et fut décapité pour ses convictions.

Au verset 4, Jean dit à Hérode :

... il ne t'est pas permis de l'avoir.
Matthieu 14, 4

Quelle loi ne le permettait pas ?
À quelle loi Jean se référait-il ici ?

Certainement pas à celle d'un mi-iduméen mi-samaritain.
Certainement pas à la loi des Romains, ou juste aux commandements juifs.

Jean connaissait les Lois universelles du Mariage qui s'appliquent à toute chair, et, à voir la colère que cela éveilla chez Hérodias, il est évident qu'elle connaissait ces lois, elle aussi. Il n'avait pas besoin d'enseigner cette vérité à ces païens. Ils savaient que ce qu'il disait était vrai, et ils n'aimaient pas cela !

Aujourd'hui  on cherche à persuader les gens que ces lois n'existent pas ! Les enseignements humains cesseront, mais la Parole de Dieu est inscrite pour toujours dans les Cieux.

 

H. Pilate

En Matthieu, au chapitre 27, Dieu reconnaît un autre Mariage d'incroyants :

Quand Pilate s'est assis sur le Trône du Jugement, faisant le procès de Jésus-Christ, s'il avait été un homme sage, il se serait épargné bien des soucis. Mais, comme de nombreux hommes mariés que je connais, il a fait la sourde oreille à ce que disait sa meilleure amie, sa femme

...sa femme lui envoya dire :
" N'aie rien à faire avec ce juste... "

Matthieu 27, 19
Qui dirait que Pilate et sa femme étaient des croyants ?
Personne !
Cependant, Dieu les reconnaissait comme " Une Seule Chair ". Quand Il les regardait, Il voyait Pilate faisant " Une Seule Chair " avec sa femme.

Dieu  est conscient de toute Sa Création et Souverain sur elle !

L'Écriture nous enseigne que toute parole, pensée et action de l'homme est enregistrée par Dieu. 

... Je vous dis que, de toute parole oiseuse qu'ils auront dite,
 les hommes rendront compte au Jour du Jugement.

Matthieu 12, 36

Nous reconnaissons bien que  c'est Dieu qui établit l'autorité séculière, qui élève les dirigeants et les fait tomber. Les dirigeants, les bons comme les mauvais, sont là par une Décision de Dieu et c'est Lui qui dirige les affaires des nations. Nous savons que nous devons nous soumettre aux lois de nos pays et que nous devons leur obéir et prier pour nos dirigeants afin de pouvoir vivre des vies paisibles, car c'est Dieu qui a établi toute Autorité ! Nous parlons ici de lois, de règles et de dirigeants séculiers...

Cela est vraiment étonnant que l'on puisse penser et dire que Dieu ne reconnaitrait pas ou ne considèrerait pas les mariages et les divorces de ceux qui ne sont pas sauvés ! C'est  pourtant Lui qui a institué le Mariage de Sa Propre Autorité !

 

I. Les contemporains de Noé

 

On trouve un autre exemple au chapitre 17 de Luc : Il parle des jours de Noé et décrit les incroyants qui périrent dans le déluge :

... On mangeait, on buvait, on se mariait,
jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche ;
et le déluge vint, et les fit tous périr.

Luc 17, 27
Ceux que le Déluge fit périr étaient semblables aux incroyants d'aujourd'hui, qui rejettent le message de la repentance et du pardon.

Quand ils se sont mariés, Dieu savait qu'ils se mariaient : on se mariait...
Quand ils ont divorcé, Dieu savait qu'ils divorçaient :

... l'Éternel vit que la méchanceté de l'homme était grande sur la terre,
et que toute l'imagination des pensées de son coeur n'était que méchanceté en tout temps.

Genèse 6, 5
La lignée des hommes depuis Adam et Ève jusqu'à Noé était corrompue.
Dieul dit que Noé était le seul 
...parfait parmi ceux de son temps.
Genèse 6, 9

C'était un homme juste.

La réponse de Dieu à cette corruption se trouve au verset 7 :

J'exterminerai de dessus la face de la terre l'homme que J'ai créé...
Mais Noé trouva grâce aux Yeux de l'Éternel.

Genèse 6, 7, 8
Dieu savait que toutes les familles de la terre étaient corrompues.
S'ils mentaient, trichaient, volaient, violaient, tuaient, ou quoi que ce soit, c'était enregistré dans les livres dont il est question en Apocalypse 20 et ils seront jugés selon leurs œuvres.

S'ils avaient des femmes, des aides qui leur correspondent, par quelle Loi les avaient-ils ?

Qui a établi cette Loi ?

- Dieu les voyait comme mari et femme dans leur état de personnes non-sauvées, Il les voyait comme une seule chair, n'est-ce pas ?

- S'Il les voyait ainsi, qui les avait faits ainsi ?

Certainement pas le gouvernement, ni une relation sexuelle, ni la personne qui officiait à la cérémonie - quoi que cela ait pu être dans ces sociétés sans Dieu... Seul Dieu pouvait avoir accompli cet Acte !

Dieu seul a établi
les Lois Universelles du Mariage,
car Lui seul peut
de deux faire " Une Seule Chair ".
Qui que vous soyez, où que vous soyez, quand vous ayez échangé des voeux avec une personne du sexe opposé pour la première fois, devant un représentant du gouvernement ou un ministre de l'Évangile, sachez qu'un événement surnaturel a eu lieu, semblable au miracle de la Nouvelle Naissance.
Tout comme Dieu fait qu'un pécheur repentant un Nouvel Homme en Christ, de la même façon, Il fait de deux personnes " Une Seule Chair ".
Le Dieu de toute création
est un Dieu d'Alliance,
et Il comprend le sens des Alliances.
Il incombe à l'Humanité de chercher à comprendre le sérieux des relations d'alliance physiques et spirituelles, telles qu'elles nous sont présentées dans la Parole de Dieu.

La Parole doit être :

...une Lampe à nos pieds et une Lumière à nos sentiers.
- Si Dieu n'avait jamais reconnu les Mariages des incroyants, alors il leur serait  donc impossible d'être adultères ?!
Une simple définition de l'adultère est : " quelqu'un qui a des relations hors mariage - autrement décrites comme relations extra-conjugales. "

- Si les incroyants ne pouvaient pas être adultères, comme certains le prétendent, alors toutes les Écritures faisant référence à l'adultère s'adresseraient seulement aux croyants. S'il en est ainsi comment  comprendre ce verset ?

...Ne vous y trompez pas :
...ni adultères
...n'hériteront du Royaume de Dieu.

1 Corinthiens 6, 9-10

 

Remarques

 

Dieu  fait d'un homme et d'une femme, qui font alliance ensemble, un mari et une femme, ou " Une Seule Chair ". Dieu ne dit pas qu'Il fait d'eux une seule pensée, une seule attitude, ou un seul esprit. Il dit seulement qu'après les vœux, ou l'engagement mutuel, Il les considère désormais comme " Une Seule Chair ".
La pensée, l'attitude ou l'esprit, seront l'objet d'ajustement mutuel - pendant toute la vie de couple  C'est pourquoi les hommes et les femmes ont besoin de l'Esprit Saint pour les garder au long des périodes difficiles. Il apportera dans leur vie des principes bibliques par lesquels ils pourront agir et être fortifiés ensemble dans les orages de la vie qui viendront.

Le Corps de Christ a besoin de savoir que Dieu utilise les pressions de l'ajustement au caractère et aux goûts de l'autre pour nous aider à mûrir pour Sa Gloire. La relation " d'Une Seule Chair " est la seule fondation sur laquelle Dieu veut qu'un homme et une femme se construisent. Car Dieu a dit :

Il n'est pas bon que l'homme soit seul ;
Je lui ferai une aide qui lui corresponde.

Genèse 2, 18
  • Certains pensent  : " Peut-être que Dieu a fait de nous " Une Seule Chair ", mais il ne reste plus de fondation sur laquelle nous puissions construire. "
Pourtant si vous vous êtes engagé par des Vœux envers un partenaire, et que ce partenaire ne se soit jamais engagé à un autre avant vous, Dieu a fait de vous " Une Seule Chair " que vous soyez sauvé ou non, noir ou blanc... ou quoi que ce soit. Dieu a fait de vous " Une Seule Chair ".
Vous reconnaissez un miracle divin. Vous déclarez que Dieu peut accomplir des miracles surnaturels. De quelle autre manière pouvons-nous expliquer que deux ne font plus qu'Un ?

Ce qui a pu arriver depuis ce jour où vous vous êtes unis ne fait aucune différence... les blessures, les haines, les plaies, le manque de confiance... Le Dieu qui a fait de vous " Une Seule Chair " est un Dieu qui fait des miracles :

- Il peut ressusciter une émotion morte,
- Il peut apaiser les orages,
- Il peut guérir les blessures irréparables.

Mais il n'accomplira pas ce miracles tant que vous ne serez pas convaincus que :

- Dieu a institué votre Mariage
- Lui seul peut de deux faire " Une Seule Chair ", par leurs Vœux.
- En affrontant les épreuves, vous deux deviendrez des personnes meilleures.

Car, comme Pierre autrefois, après avoir été criblé vous pouvez fortifier vos frères Luc 22, 32 et vous ferez l'expérience d'une restauration de l'amour, de la confiance et du pardon telle que vous n'avez jamais imaginé auparavant.

  • Certains diront peut-être : " C'est trop tard. Je n'éprouve plus rien pour lui ou pour elle. L'amour a disparu, l'émotion est morte ! "
Contrairement à la croyance populaire, et à la plupart des enseignements actuels, l'amour n'est pas une émotion, bien qu'il puisse causer des sentiments émotionnels, mais l'amour est une décision. Nous décidons et promettons à Dieu d'aimer notre conjoint pour la vie, pour le meilleur et pour le pire, dans la richesse et la pauvreté, dans la maladie et la santé, quelle que soit leur conduite. Cela doit être une décision. Cela s'appelle une décision de qualité.
Une décision de qualité est une décision qui, une fois prise, élimine le besoin de prendre d'autres décisions.  Une décision de qualité libère d'avoir même à envisager d'autres  éventualités.

Chaque fois que quelqu'un dit :

- " Je ne peux plus l'aimer. "
il dit en fait :
-  " Je ne veux plus l'aimer. "

Quand quelqu'un dit cela, il prend une décision morale contraire à la Volonté connue de Dieu ; c'est de la rébellion, et cela sera jugé comme tel par Dieu.

 

 

À suivre...
Pour l'approfondissement de ces notions !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article